Covid-19 : attention aux arnaques aux vaccins, les pirates sont prêts


Vente de vaccins contrefaits, ventes de services coupe-file, phishing, ransomware… Les forces de l’ordre et les agences gouvernementales se préparent à un véritable festival d’attaques et de fraudes.

Les vaccins anti-covid19 arrivent enfin et sur toute la planète, le processus de vaccination est en train de démarrer. Des centaines de millions de personnes vont devoir s’enregistrer, patienter sur des listes d’attente, se déplacer dans des centres médicaux, etc. C’est une opération énorme qui, évidemment, va aussi intéresser les pirates. Un évènement logistique planétaire comme celui-ci est pour eux une occasion rêvée de lancer des arnaques en tout genre. Durant les dernières semaines, plusieurs instances officielles ont d’ores et déjà tiré la sonnette d’alarme. Début décembre, Interpol et Europol ont appelé les forces de l’ordre à se préparer à une marée de vaccins et de kits de test contrefaits, que les malfrats vont tenter de commercialiser par le biais de faux sites Web ou du spam. Mais ce n’est pas tout. Des vagues de phishing tenteront de voler vos identifiants et des e-mails piégés d’infecter vos ordinateurs avec des ransomwares. Certains vont peut-être même vous appeler au téléphone pour vous soutirer des informations ou vous inciter à un paiement.

Les institutions financières sont également priées d’activer leurs radars. Dans une notice diffusée fin décembre, le département américain du Trésor exhorte les acteurs du système financier à tout faire pour détecter et notifier les fraudes et les paiements illicites, et notamment les attaques de ransomware. Parmi les autres manigances déjà observées figure le détournement de vrais vaccins pour vendre des services coupe-file.

« Des fraudeurs ont d’ores et déjà proposé, moyennant des frais, de fournir le vaccin aux victimes potentielles plus tôt que ne le prévoit le plan de distribution de vaccins applicable », souligne le gendarme financier.

Dans un communiqué, la Commission fédérale du commerce des États-Unisrésume bien l’attitude qu’il faut avoir.

« Si vous recevez un appel, un SMS, un e-mail — ou même quelqu’un qui frappe à votre porte — affirmant qu’il peut vous obtenir un accès anticipé au vaccin, ARRÊTEZ. C’est une arnaque. Ne payez pas pour une promesse d’accès au vaccin et ne partagez pas d’informations personnelles », souligne l’agence fédérale.

Bref, il faut rester particulièrement vigilant ces prochains mois, et surtout vis-à-vis de nos aînés qui seront certainement ciblés en priorité par les pirates.


-> Source

1 vue0 commentaire