Huawei : un nouveau délai de 90 jours pour continuer à travailler avec les fournisseurs américains

Huawei va pouvoir souffler une nouvelle fois. Les États-Unis sont sur le point d’accorder un nouveau délai de 90 jours pour que le constructeur chinois puisse toujours se fournir chez des sociétés américaines, selon Reuters.



Pour rappel, le président américain Donald Trump a signé en mai dernier un décret qui interdit aux entreprises américaines de travailler avec Huawei. L’administration américaine est cependant revenue quelques jours plus tard sur une partie des restrictions imposées à Huawei, l’autorisant à se procurer auprès d’entreprises américaines le matériel indispensable pour continuer à servir ses clients. Un premier délai de 90 jours était donné, avec la date butoir qui est le 19 août, soit demain. Les États-Unis devraient annoncer demain 90 jours supplémentaires.

Selon Reuters, Donald Trump a prévu de s’entretenir par téléphone de la question de Huawei avec son homologue chinois Xi Jinping au cours du week-end.

Pour l’instant, le département américain du Commerce se refuse à tout commentaire, renvoyant aux propos de Wilbur Ross (le secrétaire au Commerce du gouvernement américain) lors d’un entretien cette semaine à CNBC. « Je serai ravi de vous tenir informés lundi », a-t-il. Les 90 jours supplémentaires devraient donc être officialisés dès demain.


Source

0 vue