iOS 13 risque de faire couler certaines apps qui ont besoin de la localisaiton permanente

Apple a fait de la vie privée une obsession quasi-maladive, même si cette exemplarité lui revient parfois dans le nez -on l'a vu récemment avec le serveurs iCloud hébergés par des tiers ou encore les écoutes de vos requêtes Siri par des sous-traitants.

Dans iOS 13, la Pomme a procédé à un changement de taille : quand une app a besoin de la localisation, un petit pop-up propose à l'utilisateur de l'activer « une fois », « pendant le lancement de l'app » ou de la désactiver. Problème, « Toujours activer » n'est plus disponibles... alors que l'option est toujours présente dans les réglages de localisation -ce qui demande des manipulation supplémentaires. En clair, l'utilisateur risque de désactiver l'option, puisqu'on ne lui propose plus le choix.

Une poignée d'éditeurs craint tout simplement pour l'avenir de ses programmes, c'est le cas de Tile, Arity, Life360, Zenly, Zendrive, Twenty ou encore Happn, tous agissant dans des domaines assez variés, que ce soit des apps de rencontres, d'aide à la conduite ou de tracking de sa famille/amis. Des apps plus critiques permettent par exemple d'alerter les secours en cas d'accident. Pouvoir traquer la position en continu était jusque là autorisé (c'est d'ailleurs toujours le cas) et a permis à de nombreuses apps de se développer.



Parmi les reproches, les plaignant estiment qu'Apple ne s'applique pas à elle-même ses propres règles et ces modifications vont donc une nouvelle fois favoriser les programmes de Cupertino face à la concurrence, comme « Find my friends » qui ne sera pas concerné par ce changement : « Comme vous, nous nous engageons à faire de la confidentialité une priorité absolue, mais nous craignons que la mise en œuvre actuelle ne crée une confusion parmi les utilisateurs qui compromette cet objectif  » peut-on lire dans l'e-mail envoyé à Tim Cook. « Ces changements vont avoir pour effet la désactivation de la géolocalisation mais qui ne s'appliqueront pas aux apps d'Apple, dont certaines concurrencent les produits que nous développons »

Rappelons que récemment, des modifications importantes ont également été apportées aux applications de VOIP, limitant également leur activité en tâche de fond. A se demander si Apple n'est pas en train de saborder son écosystème par une vision jusqueboutiste de la confidentialité.

Source

0 vue