La 5G arrive à Bordeaux, ce qui embête le maire de la ville

SFR et Bouygues Telecom ont aujourd’hui lancé la 5G à Bordeaux et cela embête bien Pierre Hurmic, le maire de la ville. L’écologiste fait partie de ceux qui ont réclamé un moratoire pour le nouveau réseau mobile.



La 5G est disponible aujourd’hui à Bordeaux

« Nous sommes désolés, c’est un aveu d’échec », a indiqué à l’AFP Delphine Jamet, adjointe au maire de Bordeaux. « La seule chose que nous puissions faire est de veiller sur le plan sanitaire que les expositions aux ondes ne soient pas importantes », a-t-elle précisé. Elle déplore que « clairement, on ne peut pas faire ce qu’on veut sur notre propre territoire. Nous ne sommes pas écoutés. L’État, malgré ses grands discours sur le changement climatique, n’entend pas ».

Le conseil municipal bordelais avait demandé fin septembre à l’État, dans un vœu sans effet décisoire ou juridique, que les villes soient consultées avant une mise en œuvre effective. La métropole avait de son côté demandé un moratoire.

Des villes écologistes ou de gauche avaient émis des réticences quant au déploiement de la 5G. Lille avait demandé un moratoire jusqu’à la publication d’un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) Ses conclusions doivent arriver à la fin du trimestre en cours.

3 vues0 commentaire