La nouvelle politique d'autorisation de géolocalisation sur iOS 13 fait polémique Lire la suite sur

Pour une fois la polémique ne vient pas des clients mais cette fois-ci des développeurs qui ont formé un collectif pour dénoncer le changement de politique d'Apple dans iOS 13. Celle-ci serait anticoncurrentielle d'après eux.

Plusieurs développeurs mécontents, ils envoient un mail à Tim Cook

Grâce à iOS 13, vous pourrez mieux contrôler votre géolocalisation. Les applications iOS qui avaient l'habitude de vous traquer en arrière-plan sans que vous en ayez conscience, ne pourront plus le faire comme avant ! Une bonne nouvelle pour la vie privée de millions de personnes. Une mauvaise pour les développeurs qui exploitent ces données ! Un groupe de développeurs se sont réunis pour dénoncer une pratique anticoncurrentielle et ont envoyés un mail bien salée à Tim Cook.

En quoi ce changement de politique de la part d'Apple peut être anticoncurrentielle ?


Les développeurs qui sont mécontents vis-à-vis de cette nouveauté d'iOS 13, parlent tous d'une nouveauté qui va impacter le business et le fonctionnement global de leur application. Les apps qui se plaignent sont les suivantes: Happn Twenty ZenDrive Life 360 Zenly Tile Arity La majorité de ces applications se servent de la géolocalisation qui leur est indispensable. Par exemple, ZenDrive se sert de la localisation de ses utilisateurs pour les prévenir d'un accident proche, Tile sert à localiser les objets que vous avez tendance à perdre, Happn est une app de rencontre très connue qui sert à retrouver les personnes que vous avez croisées dans la journée, Life 360 sert à localiser ses proches... Des applications qui dépendent de la localisation pour fonctionner !

Voici ce que pourrez voir quand une application essaiera de vous suivre à la trace. Une pop-up s'ouvrira pour demander à l'utilisateur de donner son accord. Ce que craigne la majorité des développeurs c'est que l'utilisateur prenne peur en voyant la carte avec les endroits où il s'est rendu dans la journée. Beaucoup essaient de préserver leur vie privée au maximum et pourrait donc refuser.


Ce qui sera difficile, ça sera de convaincre les utilisateurs que la géolocalisation est indispensable pour profiter pleinement des fonctionnalités que propose l'application !


Dans le courrier envoyé à Tim Cook les développeurs expriment aussi l'impression que la firme californienne met "des bâtons dans les roues" de certaines applications pour avoir l'avantage quand une application Apple entre en concurrence avec une autre. Un discours déjà utilisé récemment par Kaspersky qui a déposé plainte contre Apple.


"Comme Apple se développe dans les services supplémentaires, dont certains sont en concurrence avec les développeurs comme nous, la nécessité d'une concurrence équitable devient de plus en plus critique pour permettre à l'écosystème de se développer"


Quelle réponse d'Apple à cette plainte ?

Pour la firme californienne, ce choix est avant tout pour la vie privée des utilisateurs iOS. Ce changement de politique a pour objectif de proposer les meilleurs produits et le meilleur écosystème au monde. Apple dit comprendre l'inquiétude des développeurs, la pomme a promis de ne pas les abandonner et trouver une solution. Concernant les applications Apple installé de base dans l'iPhone, elles seront également soumises à la même politique que les applications tierces. Comme ça, pas de jalousie !


Source

0 vue