Les ados français délaissent de plus en plus Facebook

Facebook a beau annoncer avoir de nouveaux utilisateurs chaque trimestre, il y a un élément sur lequel il a du mal : les adolescents. Ceux qui ont entre 11 et 17 ans désertent de plus en plus le réseau social au profit d’autres plateformes concurrentes.



Le cabinet eMarketer rapporte que le nombre total d’utilisateurs sur Facebook en France devrait reculer de 0,2% à 28 millions cette année, ce qui marquerait une première baisse. Celle-ci s’explique en grande partie les adolescents : une baisse de 9,3% sur cette démographie est annoncée. C’est la plus grosse perte pour Facebook en France. À l’inverse, la section qui augmente le plus concerne les personnes de plus de 65 ans avec un gain de 2,1%.

« D’ici l’année prochaine, le pourcentage d’internautes de 12 à 17 ans en France utilisant Facebook passera en dessous de 50%. Ce déclin se poursuivra jusqu’en 2023, passant à 27,9 millions d’utilisateurs cette année-là », explique eMarketer, précisant au passage que la situation est similaire en Allemagne.

Mais où vont donc les adolescents ? Vers beaucoup d’autres services, dont Instragram. La plateforme appartient à Facebook, rappelons-le. Il y a aussi Snapchat. Twitter attire un peu moins que les deux déjà cités, mais il se fait tout de même une place.


Source