Un test militaire grandeur nature pour StopCovid, jugé "opérationnel et efficace"

Après quelques tâtonnements et une utilisation controversée, les choses semblent s'accélérer pour StopCovid, l'application de traçage du gouvernement. En effet, l'application, qui est annoncée pour le dernier week-end de mai (dans quelques jours), a été testée grandeur nature par des militaires.


Selonfranceinfoqui cite le ministère des Armées, le programme a été jugé« opérationnel et suffisamment efficace pour être déployé »-même si certains points restent à améliorer. Apparemment, il détecterait« près de 80% des personnes dans un rayon d’un mètre et pendant plus de quinze minutes. »



Le test aurait porté sur une dizaine de jours, d'abord en laboratoire à l’Inria (l’Institut national de recherches en sciences et technologie du numérique), puis grandeur nature. Au regard de la nature particulièrement sensible et du contexte sanitaire, l'armée a donc été le sujet parfait.


Soixante militaires se sont donc soumis à un exercice de trois jours, pendant lesquels ils se sont livrés à des manœuvres un peu différentes : utiliser leur téléphone à l’oreille ou au fond d'une poche, rester immobiles pendant 15 minutes, marcher à plus ou moins grande distance les uns des autres (+/- 1 mètre), changer de lieu (transports en commun, rue, supermarché...). En outre, des téléphones de dix-sept marques différentes auraient été utilisés.


Après la validation par la Cnil, il ne reste plus qu'aux parlementaires de se prononcer et d'approuver -ou pas- cette application.